top of page

Glossaire

Livres usés

Les bases du DTU 24.1

Rôle du conduit de fumée

Le conduit de fumée doit assurer sans danger pour les utilisateurs, l'évacuation des produits de combustion de tous les combustibles.

 

Pour cela, il doit :

 1/ Résister à l'action chimique des produits de combustion.

 2/ Assurer le tirage nécessaire au fonctionnement du ou des générateurs.

 3/ Avoir une étanchéité satisfaisante.

 4/ Etre mécaniquement stable.

 5/ Supporter les dilatations.

 6/ Éviter la propagation du feux.

 7/ Ne pas apporter d'élévation thermique à son environnement immédiat.

Image de Ivan Henao

Glossaire

Le Tirage

Le tirage d'un conduit de fumée est le résultat de la force ascensionnelle des produits de combustion. Il dépend de la masse volumique moyenne des produits de combustion contenus dans le conduits de fumée ainsi que de leur température moyenne, mais également de la masse volumique de l'air extérieur et donc de sa température, ainsi que de hauteur et de la section du conduit.

 

La force générée par le conduit s'oppose aux pertes de charges régulières dues au frottement des gaz de combustion sur les parois du conduits ainsi qu'aux pertes de charge singulière dues aux accidents de parcours (réductions, coudes…).

Mesuré au point de contrôle de combustion prévu sur le raccordement, il sera considéré comme bon si la dépression mesurée est comprise entre 0 et 10 Pa dans le cas d'une chaudière équipée d'un brûleur à air soufflé, ou comprise entre 10 et 30 Pa dans le cas d'une chaudière équipée d'un brûleur atmosphérique.

Afin de stabiliser la dépression à la buse de chaque appareil raccordé lorsque le tirage thermique est trop important, un régulateur de tirage peut être installé. C'est un dispositif automatique, monté en principe sur un conduit de raccordement ou sur un carneau.

Glossaire

La Plaque Signalétique

Une plaque signalétique devra être apposée sur votre conduit de fumée que ce soit au pied du conduit, sur la souche ou sur la trappe de ramonage.

C'est l'installateur du conduit de fumée qui est responsable de la plaque signalétique qui doit être apposée sur le conduit.

Désignation des composants d'un conduit de fumées:

Conformément à la norme NF EN 1443, que votre conduit de cheminée soit un conduit double paroi, un tubage ou un conduit de raccordement, il sera désigné par 6 critères :

 

Par exemple : T450 N1 D 2 G50

· Txxx : Classe de résistance à la température, désigne la température de fumée maximum admissible par votre conduit.

· N2, N1, P2, P1, H2 ou H1 : Désigne la classe de résistance à la pression de votre conduit. 

N pour les installations fonctionnant en tirage naturel, P pour celles fonctionnant sous faible pression (inférieure à 200Pa) et H pour les hautes pressions (groupes électrogènes).

· D ou W : Classe de résistance aux condensats.

D (Dry) pour un fonctionnement sans condensation, W (Wet) pour un fonctionnement avec condensation.

· 1 - 2 ou 3 : Classe de résistance à la corrosion.

1 pour le Gaz, 2 pour le gaz fioul et le bois, 3 tous combustibles.

· G ou O : Résistance aux feux de cheminées (G obligatoire pour le bois).

· 50, 80... : Distance de sécurité par rapport à un matériaux combustible.

(Notre conduit double paroi NOVA est classé G50 ce qui permettrai une distance de 50mm par rapport à un matériaux combustible mais le DTU impose un minimum de 80mm pour le bois).

mini-ce-labels-for-ce-marking-p1573-47946_zoom.png

Glossaire

Marquage CE

Le marquage CE des conduits de fumée est obligatoire depuis 2005 pour les fabricants respectant la norme de fabrication 1856-1&2.

Conformément au Règlement Produits de Construction (RPC), les cheminées doivent comporter un marquage qui garantie les exigences essentielles en matière de sécurité et de qualité.


En fonction de l’application et du matériel intérieur de fabrication de ces cheminées, la norme régissant l’obtention du marquage CE est différente. Dans le cas des cheminées fabriquées en polypropylène, la norme applicable est la EN 14471, alors que pour les cheminées collectives en acier inoxydable (3CE+), c’est la norme sur les cheminées modulaires métalliques EN 1856-1 qui est applicable. 

Glossaire

Le Débouché de votre conduit de fumée

Si la pente de votre toit dépasse 15°, le débouché de votre conduit de cheminée devra dépasser le point de plus haut de votre bâtiment de 40cm, il devra également dépasser tout bâtiment distant de moins de 8m.

Si la pente de votre toiture est inférieure à 15°, le débouché de votre conduit devra dans ce cas dépasser d'1m20 le point de sortie de votre toiture. 

 

Si votre toiture possède un acrotère dont la hauteur est supérieure à 20cm, il devra dans ce cas, dépasser votre acrotère de 1m.

Image de Ryan Ancill

Glossaire

Le Tracé

Votre conduit de fumée devra conserver un tracé vertical

 

Si un dévoiement est nécessaire, il ne devra pas comporter plus de deux coudes dont l'angle ne devra pas dépasser 45°, la hauteur entre ces deux coudes ne devra pas excéder 5m.

Glossaire

La Section

Votre conduit de fumée devra être du même diamètre sur toute sa hauteur mais aussi de la même forme.

Le DTU 24.1 exige un dimensionnement de chaque conduit de fumée afin de vérifier le bon fonctionnement de votre installation, ce service est réalisé gratuitement par notre technicien qui vous remettra à cette fin une note de calcul réalisée selon la norme EN13384.

Image de Wesley Tingey

Glossaire

La Traversée de plancher

Lors de l'implantation de votre conduit, aucune jonction ne devra se situer dans l'épaisseur de votre plancher.

 

Une trémie doit être réservée lors du bétonnage pour toute traversée de plancher laissant autour du conduit un espace suffisant pour la mise en place de plaques d'écart au feu ajourées ou de plaques coupe-feu.

Glossaire

Le Coffrage

Afin de protéger les personnes, mais aussi le conduit d'éventuels chocs, votre conduit de cheminée devra être coffré à l'aide d'un matériaux M0 ou A1, (on pourra utiliser un matériaux classé A2-S1-D0 si la distance de sécurité est respectée) dans les parties habitées.

 

Ce coffrage n'est pas obligatoire dans les parties non habitées (combles par exemple).

Il doit être ventilée par des orifices haut et bas d’au moins 50 cm2  de section utile débouchant sur l'extérieur et protégé contre la pluie.

Ce coffrage doit permettre de respecter une température surfacique de 50°C.

Dans le cas d'une chaufferie, le coffrage n'est pas obligatoire car le personnel y accédant est considéré comme qualifié et averti.​

Image de Ümit Yıldırım

Glossaire

La Distance de sécurité

Il y a une distance de sécurité minimale à respecter entre le conduit de cheminée et les matériaux combustibles avoisinants.

 

Cette distance, exprimée en mm, est déclarée par le fabricant du composant. Calculée par rapport à la paroi extérieure du conduit, la distance est déterminée en fonction de la résistance thermique (Ru) de la paroi du conduit et de sa classe thermique (T).

En fonctionnement normal, la température superficielle externe en tout point de la paroi du conduit de fumée seul, à simple paroi ou multi parois, isolé ou non, ne doit pas excéder 50°C dans les parties habitables ou occupées et 80 °C dans les parties non habitables ou non occupées.

Téléchargez le DTU 24.1

Image de Giorgio Trovato

Une question ?

Contactez-nous.

Téléphone

Ile de France : 01 82 35 03 90

Hauts de France : 03 21 14 11 51

E-mail

bottom of page